Certaines lèvres sont un appel au baiser, au désirs charnel. Certaines photos ne me parlent que floues, la netteté alors en barrage à la sensation se fait l’ennemie du souvenir. Son regard trahit l’empressement de l’instant et la douceur de ce qui va venir, dans un livre inconscient se consigne les pensées inavouées d’un futur encore trop lointain …